On est là,
On croit que l’on a tout
On prend tout dans nos bras
On a mal aux genoux
C’est lourd, c’est plein
ça déguise un homme nu
Qui pense, le malin,
Balayer l’inconnu

Parfois, on oublie que là-bas
D’autres paysages parlent d’un autre âge
Plus sauvage

Là-bas, ça se passe en même temps
Rien n’y bouge
A part quelques géants
Des rois si grands
Que ça pousse un homme nu
A courir, à pleurer
De beauté, d’inconnu

Parfois, on va jusque là-bas
Dans ces paysages retrouver le sauvage
D’un autre âge

On est là
Encombrés de nos fils
On rêve que dans nos bras
Un peu d’amour défile
C’est plein d’images
Qui enivrent un homme nu
Puis qui fait ses bagages
Direction l’inconnu

Parfois, on va jusque là-bas
Dans ces paysages
Retrouver le sauvage
En plus sage

Anne Petite, Décembre 2021