Trop de plomb dans la cervelle

Peut flinguer les hirondelles

Qui voyagent dans nos têtes

Telles un miroir aux alouettes

Quand t'es parti à la chasse

Je t'ai suivi à la trace

Reconnu ton gilet rouge

Sauter sur tout ce qui bouge

C'est pas le jour qui fait la nuit

Ni le détour qui tue l'ennui

C'est le même air au bout du champ

Le droit sillon qui nous attend

 

Trop de plomb dans la cervelle

Peut flinguer les hirondelles

Qui voyagent dans nos têtes

Telles un miroir aux alouettes

Dans un grand feu de chansons

Je t'ai vu brûler de passion

Ramasser toutes les braises

Jeter tout du haut d'une falaise

C'est pas le soleil qui chasse la pluie

Ni l'aventure qui guérit

Un jour le rêve nous prend

Et son mystère nous étend

 

Quand l'oiseau s´est envolé

Son chant nous a tant manqué

Que nos bouches ont répété

Tout ce qu'il a soufflé

 

C'est pas l'amour qui nous oublie

C'est la raison qui nous plie

Et le miroir à facettes 

Fait danser les alouettes

IMG_3264